Fiches Opérationnelles ouvertes à l'Appel à Projets 2021

Fiches opérationnelles ouvertes à l'appel à projets 2021

L'avenant opérationnel (Protocole d’engagements renforcés et réciproques) a été validé le 11 octobre 2019. Sur la base des préconisations de l’évaluation à mi-parcours du Contrat de Ville, des priorités gouvernementales en matière d’éducation, de sécurité, d’emploi, de logement et de lien social et des engagements renforcés de chacun des partenaires en fonction de leurs compétences respectives, il a permis d'ajuster les fiches opérationnelles pour mieux répondre aux besoins des habitants.

Les actions attendues pour l'appel à projets 2021 devront s’inscrire dans les objectifs des fiches opérationnelles ajustées et ouvertes à cet appel à projets, selon le tableau global validé par les partenaires financeurs.

Fiches opérationnelles ouvertes à l'appel à projets 2021

  • Enjeux 1 et 8 : Organiser le développement de l'activité économique, de l'emploi et de l'insertion professionnelle en faveur des quartiers
  • Enjeux 2 et 3 : Favoriser la réussite éducative et scolaire pour tous en développant les coopérations et la co éducation
  • Enjeux 4 et 6 : Développer une offre de services et d'équipements accessible aux habitants dans une logique de parcours
  • Enjeux 5 et 7 : Organiser une politique de peuplement plus équilibrée dans les quartiers, la Métropole et poursuivre le renouvellement urbain
  • Enjeux 9, 10 et 11 : Offrir un meilleur cadre de vie au quotidien pour les habitants des quartiers par une présence renforcée de proximité
  • Enjeu 12 : Axes transversaux et autres actions innovantes ou expérimentales

La programmation 2021 devra être ambitieuse afin de faire face à la crise sanitaire et sociale que traverse le pays, et dont les conséquences sont particulièrement prégnantes dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. En ce sens, l’enjeu 12 (axes transversaux et autres actions innovantes ou expérimentales) permettra aux porteurs de projets de proposer des actions innovantes autour de la lutte contre la fracture numérique ou de la continuité éducative qui apparaissent primordiales dans ce contexte, mais également en terme d'aide à l'insertion des jeunes ou de soutien à la distribution alimentaire.